Le Pègue est un village perché à 348 mètres d’altitude et au pied de la montagne de la Lance (1 340m) sur les premiers contreforts des pré-alpes.

Ce charmant petit village, construit en paliers, est riche d’une histoire de près de 6 000 ans.

La commune du Pègue est connue pour son Oppidum Saint-Marcel qui dévoile une occupation importante au Premier Âge du Fer. La découverte de céramiques « peintes à pâte claire » aussi appelées Céramique pseudo-ionienne contribue à la renommée du Pègue.

Le site témoigne notamment des premiers échanges commerciaux entre les Celtes et les Grecs, fondateurs de Marseille vers 600 avant notre ère.

La commune abrite un Musée archéologique doté de très nombreuses pièces mises au jour lors des chantiers de fouilles sur le site même de la Colline Saint-Marcel, et surtout une quantité exceptionnelle de céramiques pseudo-ioniennes. Il abrite également des exposition temporaires, n’hésitez donc pas à vous renseigner ici.

L’Église Saint-Marcel et Saint-Menne renferme l’ancienne chapelle castrale datée du XIe ou XIIe siècle, remaniée au XVIIe et agrandie au XVIIIe. Elle abrite des statues de bois polychromes, du XVIIe, un baptistère creusé dans un chapiteau   un tableau avec le Christ en croix, la Vierge Marie, et les deux patrons du village St Marcel et St Ménas.

Un petit pont enjambant le Donjon vous emmène vers la Fontaine sur la placette du Musée et plus loin vers le théâtre de verdure et la mairie.

Et pour les amoureux de la pêche, pourquoi ne pas taquiner la truite dans le Donjon qui prend sa source dans les confins du Quartier Célas ?

Les falaises veinées d’ocre qui colorent le paysage voisin, vous invitent à la découverte de ce charmant village qui a su garder son charme typiquement provençal. C’est aussi le point de départ des petites randonnées vers les villages de Montbrison sur Lez ou Rousset les Vignes, ou pur les plus téméraires vers la Lance.

Pour plus d’informations concernant Le Pègue cliquez ici