Château de Simiane

Le château de Simiane fut la propriété de Louis de Simiane et de son épouse Pauline de Simiane, la petite-fille de la Marquise de Sévigné. Il abrite également une exposition de maquettes des bâtiments patrimoniaux de l'Enclave des Papes - Pays de Grignan.

Description

Pour 2022, le Château va abriter une programmation régulière et variée conçue comme une invitation à la découverte, dans un lieu extraordinaire, pour tous : petits et grands, amoureux de peinture, de photographie, de musique… Le Château de Simiane devient un lieu de vie culturelle, au cœur de la vie valréassienne.
Ce que la saison culturelle vous réserve : des invitations au voyage, des expositions et animations jeune public, de la musique, des moments où l’on rêve, où l’on découvre, où l’on apprend, où l’on partage des émotions…
Cette volonté de la Ville de faire de la culture un espace de vie et de partage à part entière a trouvé son écrin au cœur du Château de Simiane, lieu magique et privilégié, prompt à une programmation culturelle éclectique.

Le château fut la propriété de Louis de Simiane et son épouse Pauline de Simiane, la petite-fille de la Marquise de Sévigné. C’est par l’entremise de la jeune femme que la correspondance de sa grand-mère fut publiée et rendue célèbre à travers le monde. Le lien est donc direct entre les deux châteaux distants de seulement quelques kilomètres : Grignan où séjourna la marquise, et Valréas où résidait sa petite-fille.

L'exposition permanente de maquettes installée dans un espace muséal adapté propose aux visiteurs une quarantaine de maquettes réalisées par Jean-Claude Vangierdegom, modéliste passionné d’architecture, qui représentent les principaux édifices patrimoniaux de l’Enclave des Papes et du Pays de Grignan. Ses maquettes font partie intégrante de la visite du château qui se mue ainsi en musée du patrimoine local. La visite comprend également la découverte du grandiose Salon d’honneur, et la montée au belvédère qui offre un beau panorama sur la ville de Valréas et les paysages environnants.

Historique : le château porte le nom de la branche des Simiane héritière de Hugues Aymeric qui fit construire au XIVème siècle les deux corps de bâtiment encore visibles le long de la rue de l’Hôtel de ville. Il y a en revanche peu de traces des travaux réalisés aux XVème et XVIème siècles par la famille Truchenu. L’essentiel de l’édifice actuel a été bâti en 1639-1640 par l’entrepreneur cavaillonnais Bernard Moureau sur les plans de l’architecte avignonnais François Royer de la Valfenière pour Louis de Simiane (on doit à cet architecte avignonnais de nombreux édifices dans le Comtat, notamment l’évêché de Carpentras). Ce n’est que vers 1780 que la symétrie de la composition fut parachevée avec le remplacement d’un vieux bâtiment par l’aile sud (architecte avignonnais Franque qui a réalisé également les plans de l’évêché de Viviers).
Acheté le 15 juillet 1823 par une société valréassienne pour la somme de 25 000 francs, le château de Simiane est loué moyennant la somme de 700 francs / an pour être une école communale, l’Hôtel de Ville, un collège et la Justice de la Paix. En 1843, par ordonnance du Roi Louis Philippe, la ville de Valréas est autorisée à acheter ledit Hôtel de Simiane. En 1890, le collège, pour des raisons pratiques, est transféré dans les nouveaux bâtiments de « l’école supérieure » (actuelle Maison des Associations, cours Victor Hugo) et vers l’école Jules Ferry en 1910. Aménagé en Hôtel de Ville et Bureau des Postes, le Château de Simiane est classé Monument Historique depuis 1913.
L’édifice aujourd’hui : il se compose de deux parties bien distinctes.
A l’ouest, l’aile oblique du XIVème siècle : elle comprend deux bâtiments alignés, dont le plus important abrite une salle par étage. Au rez-de-chaussée, la salle basse, à l’étage, la salle dite Saint-Cristou représentant St Christophe, disparu aujourd’hui. Des fenêtres en arc brisé à remplage (il n’en reste qu’une murée sur la façade sud) l’éclairaient. A l’origine, le toit à quatre pans de ce bâtiment porté par un ensemble d’arcs en charpentes aux assemblages complexes, couvrait cette salle. Mais au XVème siècle, on ajouta un plafond peint que l’on voit encore pour créer un étage supplémentaire. De là, un passage dérobé, porté par le grand arc qui enjambe la rue de l’Hôtel de Ville, conduisait à des bâtiments disparus.
Au centre, le corps principal de l’Hôtel occupe toute la largeur du terrain et masque l’aile médiévale du côté du levant. Ses deux ailes en retour, symétriques, encadrent la cour d’honneur. Il possède un portique d’ordre dorique imité du Colisée, rappel des années de formation à Rome de l’architecte. Les fenêtres des façades étaient d’ailleurs à cette époque dite à la romaine. L’escalier central, couronné par un belvédère, conduit à la galerie du 1er puis du 2ème étage. C’est un escalier à volées parallèles comme on en voit depuis le siècle précédent. Au rez-de-chaussée, le portique ouvre au sud sur la salle basse de l’aile médiévale et au nord sur un escalier ajouté au XIXème siècle qui sépare la cuisine et ses annexes, voûtées d’arêtes, des dépendances de l’aile en retour (salle des domestiques, boulangerie, saloir, dépense). A l’étage, la galerie ouvre au sud sur la salle Saint Cristou, qui donne elle-même sur la chapelle et au nord sur le même escalier avec d’un côté la chambre dite « des Charmes », du nom du mari de Françoise de Simiane, épouse de Jacques Coste, seigneur de Charmes, président au parlement de Grenoble. Au 2ème étage, se trouvent des galetas et quelques chambres de l’aile nord.
Les huisseries et boiseries ont été rénovées en 1998.

Langues parlées

  • Anglais

Thèmes

  • Patrimoine historique
  • Château

Activités

  • Spectacle
  • Ateliers manuels
  • Animation
  • Animation enfants
  • Concert
  • Expositions temporaires

Ouverture

Du 01/09 au 30/09/2022
Ouverture le mardi et jeudi de 14h à 17h. Le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h.
Journées du Patrimoine : 10h-18h.

Du 01/10 au 31/12/2022
Ouverture le mardi, jeudi et vendredi de 14h à 16h30. Le mercredi et samedi de 10h à 12h et de 14h à 16h30.
Fermé lundi et dimanche.
10 et 11 décembre : 10h-12h et 14h-17h30
17 et 18 décembre : 10h-12h et 14h-17h30.

Visite

Visite individuelle

  • Visites individuelles libres en permanence

Visite groupe

  • Visites groupes guidées sur demande
  • Visites groupes libres en permanence

Tarifs

Gratuit. Entrée libre et gratuite.

Conforts & Services

  • Visites gratuites
  • Visites guidées
  • Parking à proximité
  • Salle d'exposition
  • WC publics