Le nom du village de Réauville apparaît dans les textes au XIIIe siècle seulement mais son terroir relevait déjà des « Terres Adjacentes de Provence », et il est probable que l’ancien domaine de Cersas (Sarson) fut baptisé Réauville en 1280, lorsque l’Abbaye d’Aiguebelle fut placée sous la protection du Comte de Provence, Charles d’Anjou, frère de Saint-Louis.

Le village a conservé quelques vestiges du bourg castral primitif et de nombreux décors architecturaux associés aux formes nouvelles des XVIe et XVIIIe siècles.

L’Église Sainte-Marie-Madeleine est très remaniée. Elle se distingue par un décor de peintures murales « dans des cartouches de différentes formes; des silhouettes de villes antiques, à contre-jour et en perspective composent ce curieux décor profane, réalisé en 1871 par deux moines de l’Abbaye d’Aiguebelle ».

Pour répondre aux normes d’hygiène, il sera construit, ou restauré, cinq bornes – fontaines et lavoir au cours du XXème siècle. Ils sont disséminés un peu partout dans le village.

En 2013, une fresque représentant une scène de la vie quotidienne est peinte sur les murs du lavoir couvert. Nous vous invitons à admirer le masque en pierre à tête de lion de la fontaine qui se trouve juste à côté.

Albert Séverin Roche, qui fut proclamé le Premier Soldat de France par le Maréchal Foch le 27 novembre 1918 à Strasbourg, est né à Réauville le 5 mars 1895. On peut y voir sa maison natale. De même pour Louis Portalier qui fut capitaine d’Empire.

La Balade royale, circuit pédestre d’environ 3 km ,sans difficultés particulières, vous permettra de découvrir le patrimoine environnemental de Réauville. Il a été mis en place par l’O.N.F. et vous mènera à la Sablière, la Glacière, le rocher de la Vierge et son belvédère, … Des panneaux explicatifs tout au long du circuit vous aideront à en percer les mystères !

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site de la Mairie.