Le nom de la commune de Montjoyer viendrait du latin « mons », « montagne », qui peut en pays de plaine désigner une simple colline.

La Grange de Montjoyer, édifiée par les moines Cisterciens qui ont fondé l’Abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle en 1137, est à l’origine du village qui s’est développé aux 12ème et au 13ème siècles.

La commune de Montjoyer a gardé de son passé médiéval quelques ruelles avec passages couverts (soustets), un morceau de rempart dans lequel s’ouvre une porte qui devait être celle du village.

A l’entrée du village, se dresse une imposante église blanche (dédiée à St Paulin) qui date du 19ème siècle et qui abrite à l’intérieur des fresques remarquables d’une grande qualité…

L’Abbaye d’Aiguebelle, blottie dans un vallon, abrite toujours actuellement une communauté cistercienne d’une trentaine de moines qui vivent du travail manuel, aident les pauvres dans la mesure de leurs possibilités et accueillent ceux qui veulent prendre un temps de méditation dans leur vie. Librairie, magasin de produits régionaux et monastiques, salle vidéo et expositions tout au long de l’année. A découvrir également sur place, le Mémorial de Tibhirine ainsi que le Musée de la Mémoire agricole.

Les ruines du Donjon de Monlucet, à quelques kilomètres au nord est de Montjoyer, couronnent le promontoire d’un éperon barré (alt. 450 m environ) surplombant de 150 mètres la vallée de la Citelles. Cette tour carrée, qui est une des plus anciennes du canton de Grignan, sinon la plus ancienne dans son état originel, présente des dégradations qui menacent sa solidité et risquent d’entraîner son effondrement.