Lavande et Lavandin

Lorsque vient l’été, les plaines et les collines du Pays de Grignan et de l’Enclave des papes s’habillent des couleurs bleues de la Lavande (et du lavandin) qui se mêlent à celles de la garrigue, aux chênes et aux vignes. La culture de cette plante aromatique, emblématique de la Provence, ne remonte guère qu’au début du XXe siècle, mais les vertus de son huile essentielle sont connues depuis la plus haute Antiquité.

Lavande et Lavandin sont des plantes de grande valeur mellifère. Leur culture est de tout temps associé à l’élevage des abeilles.

Des vertus médicinales et thérapeutiques reconnues

Depuis très longtemps aussi, on prête des vertus cicatrisantes et antiseptiques à la lavande. On lui trouvait aussi des propriétés antivenimeuses et en cas de morsure de vipère, on frottait la plaie avec une poignée de lavande (ceci pourrait expliquer le nom de la lavande aspic). La plante a aussi été très utilisée, et l’est toujours, pour combattre les poux et les mites. Il suffisait de mettre un sachet de lavande dans les armoires pour chasser ces vilaines petites bêtes.

En phytothérapie, on la recommande pour combattre les troubles de l’anxiété, la nervosité et du sommeil (comme les insomnies), ainsi que pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires. Elle peut être prise en infusion, en poudre (gélules), sous forme d’huile essentielle ou d’alcoolat, pour les frictions.

Et pour en apprendre plus…

Techniques de distillation, visite de domaine lavandicole, massage au milieu des champs, atelier peinture, fabrication du miel, nos prestataires vous accueillent toute l’année et vous parlent de cette belle plante dont les parfums et vertus ont bercé notre enfance.