L’Enclave des Papes, c’est 700 ans d’histoire. Connue dès la préhistoire, cette région fut acquise par les Papes d’Avignon au début du XIVe siècle. Lors de la création des départements français, à la sortie de la Révolution, les habitants des 4 communes – Grillon, Richerenches, Valréas et Visan – décidèrent de rester attachées au Vaucluse et de donner ainsi existence à une enclave vauclusienne dans le département de la Drôme.

Un peu d’histoire : l’Enclave des Papes            

Au début du XIVème siècle et pendant près de 70 ans (1309-1378), Avignon devient la capitale de la Chrétienté. Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux, élu pape le 5 juin 1305 sous le nom de Clément V s’achemine par étapes successives vers Avignon où il fait son entrée solennelle en 1309. Les conflits qu’il doit régler le poussent à rester en France pour mener à bien de difficiles discussions.

Au cours de leur présence en terre comtadine, les papes géreront au plus près ce territoire, cherchant à l’agrandir et à le mettre en valeur. C’est ainsi, que huit années seulement après leur arrivée, ils commencent à acquérir en 1317, de riches terroirs agricoles au nord du Comtat, dont les 4 localités qui constituent depuis lors l’actuelle Enclave dite des Papes.

A la suppression de l’ordre du temple, les biens des templiers de Richerenches sont confiés aux chevaliers de Saint Jean de Jérusalem. Vers 1320 le Saint Siège sous le pontificat de Jean XXII, reçoit des mains de ceux-ci les terres de l’ancienne commanderie des Templiers de Richerenches.

Valréas est acheté au dauphin Jean II et à son frère Guy, le 30 août 1317 par le pape Jean XXII pour la somme de 16 000 livres tournois.

Les Dauphins débiteurs depuis longtemps de sommes importantes envers le Saint Siège, cèdent Visan à Humbert II. En échange de la cession des droits sur Romans et de l’extinction de la dette, un traité est conclu en juillet 1344 avec Clément VI.

En 1383, Clément VII donne en échange de Grillon, la moitié de Montélimar et une soulte de 4 000 florins. La suzeraineté de Grillon était exercée par les Adhémar de Grignan, suzerains de Montélimar. C’est ainsi que géographiquement, économiquement, politiquement les papes étendent dès 1317, leur pouvoir sur cette partie du royaume de France.

Au cours des siècles qui ont suivi, des guerres de religion, des stratégies politiques lui ont fait changé plusieurs fois de formes pour finalement aboutir au début du XIXème siècle à un canton de quatre communes (le canton de Valréas), canton administrativement bien vauclusien mais géographiquement situé dans la Drôme.

Vous trouverez également ici plus d’infos sur Grillon, Richerenches, Valréas & Visan.